David Linx, Skin in the Game, son nouvel album, vendredi

David Linx, Skin the Game

David Linx est de retour avec un nouvel album, « Skin in the Game », attendu vendredi.

Il nous en avait dévoilé un premier extrait au début de l’été (« Azadi »), puis un deuxième il y a quelques jours à peine (« Prophet Birds »), le nouvel album du jazzman bruxellois David Linx sera enfin dans les bacs dans deux jours. Après avoir publié trentaine d’albums en leader ou accompagné de son fidèle complice le pianiste Diederik Wissels, l’artiste a réuni pour ce nouveau projet un véritable combo de leaders (le pianiste Gregory Privat, le contrebassiste Chris Jenning, le batteur Arnaud Dolmen et le guitariste Manu Cordjia).

Bruxellois, mais parisien d’adoption, c’est sur la scène de l’Auditorium de Radio France que Linx a rencontré ses nouveaux acolytes. Un véritable coup de cœur musical s’opère entre les musiciens et rapidement l’envie de monter un projet ensemble prend forme. C’était le 14 février 2018, ça ne s’invente pas ! « Skin in the Game » était sur les rails.

Jazzman visionnaire en avance sur son époque, David Linx a toujours su apporter un petit supplément d’âme à ses productions, qu’il les ait d’ailleurs publiées en nom propre ou qu’il ait mis ses talents au service de ses contemporains. (On se souvient notamment de ses collaborations avec Claude Nougaro (« La Note Bleue »), Nathalie Dessay, Maurane ou encore Viktor Lazlo (« Begin the Biguine »). « Skin in the Game » ne déroge pas à la règle. En onze plages à fleur de peau, l’artiste met le focus sur la beauté du monde. Avec des images et des textures sonores et quelques mots choisis,  David Linx esquisse une aquarelle de notre époque et suggère toute une palette d’émotions qui vont du gris au bleu.

En concert le 12 octobre au New Morning (Paris 10ème).

Author: Luc Dehon