Mâle, premier EP éponyme

Mâle, Tennis Revers

Mâle publie ce vendredi son premier Ep éponyme.

Après la publication de deux excellents premiers extraits « Tennis Revers » et « La Sauvage », Mâle s’apprête à passer à la vitesse supérieure et publier ce vendredi son premier EP.

À la ville, elle s’appelle Julie. À la scène, elle se fait appeler « Mâle ». Front girl du duo pop « Loheem » et voix du projet avignonnais « Le SuperHomard », Julie n’en est pas à ses débuts. L’écoute de son premier Ep confirme tout de suite que la jeune artiste sait où elle veut aller, et quel chemin prendre. Pas de tâtonnement, donc. Une esthétique pop synthétique redoutable et ultra léchée qui esquisse, en musique puissance six, un univers que l’on devine aisément foisonnant et particulièrement riche.

En l’espace de six titres sur fond de cold wave stellaire et de tempo fuyant et entêtant, Mâle donne corps à ses vagues à lame et ses états d’âme, ses angoisses et ses cicatrices, ses idées noires et le chaos dans lequel nous évoluons. Avec subtilité, élégance et doigté.

Mâle est duelle et plurielle, à la fois femme et enfant, singulière et gender bender. Arachné des temps modernes, elle nous a séduits et happés dans son piège. Dès la première écoute. Ses larmes sont glaciales et son spleen est captivant. Merci pour ce voyage hors du temps, Mademoiselle Mâle.

Author: Luc Dehon