Cancre, Étrangler

Cancre, Étrangler

Le trio Cancre est de retour un excellent nouvel EP intitulé « Étrangler » attendu le 12 novembre prochain, il vient d’en dévoiler le clip du titre éponyme.

Ressuscité des cendres de Wicked, l’indiscipliné Cancre publiait il y a un an presque jour pour jour un premier Ep magnétique « Face au vent ». Pour la faire courte, les frangins Millasseau et Clet Beyer ont fait leurs armes au sein de Wicked, un projet rock en anglais qui a rencontré un beau succès et a permis au groupe de pas mal tourner. Puis la découverte fortuite d’un recueil de poèmes de l’arrière-grand-père Millasseau dans le grenier familial a changé la donne. Ses textes, écrits dans les tranchées de la Grande Guerre, se révèlent d’une surprenante modernité et trouvent un siècle plus tard un écho aux bouleversements que notre époque connaît. La possibilité du français se révèle alors au groupe comme une évidence et une rencontre avec Eric Digaire (Matmatah) appuie l’idée. Cancre était né.

Cancre revient donc aujourd’hui avec « Étrangler », un deuxième EP qui fait suite à « Face au vent » emmené par le titre éponyme et « Saisir ». C’est dans une ambiance plus introspective que Cancre nous convie cette fois-ci avec ce nouvel EP. Véritable ode à la liberté, le premier extrait, « La tête au ciel », paru peu avant l’été, donnait le ton, puis « Étrangler » aujourd’hui, en dévoile le versant plus sombre, ce côté qui ne connaît que trop mal la lumière du jour.

Au programme de ce nouvel EP, un savant mélange d’ambiances ombreuses, brumeuses, voire mystiques par moments, de riffs rageurs (et purement jouissifs) et de mélodies lumineuses furieusement entrainantes. Bref, Cancre impose son talent une nouvelle fois et prouve, si besoin en était, qu’il n’est nullement le dernier de la classe, mais plutôt celui qui crée l’évènement.

Pour en savoir plus sur le projet Cancre, nous vous invitons à (re)lire notre interview de Robin Millasseau pour la sortie de « Face au vent »

Author: Luc Dehon