Bruno Bazinet, Passeurs d’Amour

Bruno Bazinet, Passeurs d’Amour

Bruno Bazinet s’apprête à publier ce vendredi son nouvel album intitulé « Passeurs d’Amour ».

Auteur compositeur humaniste, Bruno Bazinet exerce son Art de chanteur et de passeur d’émotions depuis une vingtaine d’années sur les scènes de France, faisant fi des modes et de la notoriété à tout prix. Il revient ce vendredi avec un très beau sixième album, justement intitulé « Passeurs d’Amour ».

« Passeurs d’Amour » est né dans l’urgence, comme une évidence il y a un an et demi. Le point de départ de ce projet est l’écriture d’un titre dédié à Nathalie Réaux, poétesse païenne et artiste atypique et généreuse qui nous a quittés peu avant le confinement. Après l’écriture de ce titre, le bien nommé « Amie », Bruno Bazinet s’est senti pousser des ailes et a écrit une dizaine de chansons. La conjoncture sanitaire et les changements sociétaux qui en ont découlé ont ensuite fait leur œuvre sur l’œuvre d’un passeur. L’isolement est devenu le quotidien de tout un chacun et le besoin de l’Autre une évidence. C’est dans ce contexte que Bruno Bazinet a écrit ses nouvelles chansons. Le titre « Passeurs d’Amour » est un formidable hommage aux héros du quotidien, à ceux qui rendent nos vies chaque jour un peu plus formidables ou un peu moins tristes.

Comme pour faire un pied de nez à cet isolement forcé, pas moins de cinq artistes amis ont rejoint Bruno sur ce disque : Pur-Sang, Cat loris, Isabelle Georges, Mélo’Nomade et Soem. Vous l’aurez compris, il ressort de ces chansons écrites pendant le confinement des élans de générosité, d’amitié et d’amour. Tout simplement. Parce que dans ses nouvelles chansons, c’est avant tout l’amour de l’Autre que Bruno Bazinet transmet.

Il ressort aussi de l’écoute de « Passeurs d’Amour » un sentiment d’optimiste fou et des envies d’aller vers l’avant, même si les écueils de notre société ne sont jamais tus (« ça va »). On pourrait dire que « Passeurs d’Amour » est l’album d’un rêveur transmis à des rêveurs. Un album solaire qui fait du bien.

Author: Luc Dehon