Mélie Fraisse, Éclosion tardive

Mélie Fraisse, Éclosion tardive

Mélie Fraisse s’apprête à publier demain « Éclosion tardive », un nouvel EP en français dans le texte.

Mélie Fraisse est essentiellement connue pour ses talents de violoniste. Premier prix de violon, elle s’est formée au Conservatoire National de Musique de Paris. Musicienne, elle a participé aux tournées de l’Orchestre français des jeunes et a accompagné sur scène, dans un autre registre, Raphaëlle Lannadère (L), Albin de la Simone, Cats on tree ou encore Laura Cahen. Formée aux métiers du son, elle a arrangé de nombreux projets. Compositrice, elle a notamment écrit pour le cinéma et le théâtre. Mélie Fraisse est plurielle. Si sa formation est classique, son cœur vibre au son des chansons et son âme est résolument rock’n’roll.

Après la publication d’un premier EP en anglais réalisé par Frédéric Soulard (Poni Hoax, Jeanne Added) il y a quelques années, Mélie Fraisse est de retour en cette fin d’année avec un sublime nouvel EP, en français dans le texte cette fois-ci. Une « Éclosion tardive » comme son nom l’indique. Prendre le temps de naître, à une époque où tout le monde en manque cruellement.

Il est d’ailleurs beaucoup question du temps dans ces cinq nouvelles chansons, ce temps qui file inexorablement comme le sable que l’on retient, en vain, entre ses mains. Avec un talent fou et une sensibilité à fleur de peau, Mélie Fraisse le suspend un instant. Un instant où tout semble possible. Un instant où les horizons repoussent leurs limites. Un instant mis entre parenthèses, et non en cage, comme pour mieux capter les ondes d’une époque difficile à cerner.

Cet Ep nous a procuré à plusieurs égards les mêmes frissons que la découverte de « Sine », le premier album de la chanteuse RoBERT paru au début des années 90. Des ambiances à la fois baroques et synthétiques, des clichés de l’ennui qui défilent à l’infini, et surtout – surtout – beaucoup de sentiment et de poésie.

L’« Éclosion tardive » de Mélie Fraisse frôle le sublime. Son souffle tutoie les étoiles et ses silences font danser les ombres. Que c’est beau ! Merci Mademoiselle.

Author: Luc Dehon