Yohann Le Ferrand, Yeko

Yohann Le Ferrand, Yeko

Yohann Le Ferrand s’apprête à publier son nouveau projet « Yeko » ce vendredi.

Après des débuts marqués par la musique traditionnelle bretonne, puis avoir été chercher de nouveaux terrains de jeu vers la musique afro-américaine, Yohann Le Ferrand explore depuis presque dix ans maintenant la musique d’Afrique de l’Ouest, et plus spécifiquement la musique malienne. On l’a notamment vu aux côtés de Rokia Traoré, Serge Aimé Coulibaly, Inna Modja ou encore Tiken Jah Fakoly.

Tel un aboutissement de nombreuses années d’accompagnement, le guitariste publie ce vendredi « Yeko », une collection de six pièces musicales qu’il partage avec six artistes emblématiques : la regrettée Khaira Arby (« Yerna Fassé »), Mylmo (« Doussoubaya »), Salimata « Tina » Traoré (« Dunia »), Mamani Keita (« Konya »), Koko Dembélé (« Sauver ») et Kandy Guira (« Yellema »).

Enregistré entre Rennes et Bamako, « Yeko » est une formidable déclaration d’amour au Mali, à sa culture musicale si riche et si intense, et plus largement à la musique ouest-africaine. Avec des couleurs tantôt pop, tantôt plus funky voire même jazzy, l’artiste fait ici une (rapide) synthèse de cette culture musicale si riche et malheureusement encore trop peu connue ici en Europe.

Author: Luc Dehon