Temenik Electric, Little Hammam

Temenik Electric, Little Hammam

Temenik Electric s’apprête à publier « Little Hammam », son nouvel album le 4 février prochain.

Après la publication de plusieurs albums salués par la critique internationale et plébiscités par le public (« Ouesh Hada » en 2013, « Inch’Allah Baby » en 2015), le groupe marseillais Teminik Electric mené par son leader Mehdi Haddjeri revient en ce début d’année avec un excellent nouveau intitulé « Little Hammam ».

Près de six années séparent « Little Hammam » de son prédécesseur. Besoin de remettre les choses à plat, probablement. Se rapprocher un peu plus de ses aspirations profondes, certainement. Temenik Electric livre ici un opus d’une sincérité absolue. Les racines de « Little Hammam » sont à aller chercher dans les grands classiques du rock et de la brit pop, son essence dans la musique arabe et son inspiration dans les ruelles de la cité phocéenne.

Pour l’occasion, Mehdi et son acolyte co-fondateur du groupe Jérôme Bernaudon se sont entourés des musiciens Florent Salvien (à la batterie), Fred Alvernhe (aux machines) et Christophe Isselée (aux guitares et à l’Oud).

Au programme de « Little Hammam », donc, une bonne dose de riffs purement électrisants, des sonorités arabisantes et des touches électros. L’ambiance vaporeuse chaude du bassin méditerranéen, ses effluves enveloppants d’eucalyptus, une énergie débordante et le dark side of the rock. Le tout en onze plages aussi phénoménales les unes que les autres.

Vous l’aurez compris, « Little Hammam » est aussi ombreux que solaire, intimiste qu’universel. Les blessures se faufilent derrière des larsens arabisants, mais ce sont elles qui donnent corps aux titres. On n’a pas aimé, mais adoré.

Author: Luc Dehon