Strange as Angels : Chrystabell sings The Cure

Strange as Angels : Chrystabell sings The Cure

Le nouveau projet de Marc Collin « Strange as Angels – Chrystabell sings The Cure » sortira le 18 juin prochain. Il est magnifique.

Marc Collin, à la tête du sélectif label Kwaidan Records, a le don de transcender l’exercice de la reprise. À l’initiative notamment des projets « Nouvelle Vague » ou « Bristol », Marc Collin a fait de la relecture musicale un art. Loin, très loin, des reprises faciles et bon marché qui fleurissent chaque jour sur le web…

Il revient avec un nouveau projet consacré au groupe mythique et emblématique The Cure. Depuis plus de quarante ans, le groupe originaire de Crawley emmené par son charismatique leader Robert Smith n’a cessé de surprendre, d’inventer et de brouiller les pistes. Bien sûr, il y a les hits de la fin des années 70 et des années 80 comme « Boys don’t cry », « Charlotte Sometimes », « In between days » ou « Lullaby ». Mais limiter l’œuvre de Cure à quelques morceaux serait sacrilège. Tant celle-ci est foisonnante.

C’est avec Chrystabell, égérie de David Lynch, que Marc Collin a avancé sur ce projet. La voix vaporeuse et velouteuse de l’artiste sublime des nouveaux arrangements que Marc Collin a concoctés. Le choix des titres a forcément dû être très compliqué, tant la discographie du groupe est riche. C’est donc à l’instinct que Marc Collin est allé. La set list qu’il a concoctée est redoutable : de « Three Imaginary Boys » à « Lost » en passant par « Charlotte Sometimes », « Just like a heaven » ou « Lullaby ».

The Cure a posé des notes et des mots sur les ombres de la nuit. Marc Collin en révèle ici celles du crépuscule. Une collection de Lullabies ombreuses et psychédéliques. Un opus somptueux !

Author: Luc Dehon