Vitalic, Dissidaence

Vitalic, Dissidaence

Vitalic s’apprête à publier ce vendredi le premier épisode de « Dissidænce », son nouveau projet.

Le producteur dijonnais Vitalic est de retour avec un excellent nouveau projet. Nom de code « Dissidænce ». Le premier épisode sera dans les bacs ce vendredi.

Que de chemin parcouru depuis les premiers vinyles parus à la fin des années 90 sous différents  pseudos (dont Dima ressuscité il y a trois ans avec le EP « Sounds of life »), puis, évidemment « Poney » (en 2001), sous celui de Vitalic. Le producteur électro nous avait laissés sur « Voyager », un album aux sonorités boules à facettes ultra dansantes. C’était en 2017. De l’eau a coulé sous les ponts depuis. Une énorme tournée a suivi la sortie de ce disque, l’artiste a multiplié les projets (c’est lui et Rebeka Warrior, ex Sexy Sushi, qui sont derrière le projet Kompromat) et a remixé des morceaux d’artistes issus de la culture pop/rock française. Daho et Indochine, notamment. Pour fêter ses vingt ans de carrière, il a publié un coffret collector il y a un an. Une tournée anniversaire aurait dû avoir lieu, puis la Covid a redistribués les cartes.

Vitalic a profité de cette période pour plancher sur un nouveau projet, « Dissidænce », composé de seize titres. Il en dévoile aujourd’hui l’épisode 1, soit les huit premiers titres. Avec des titres comme « 14 Am », « Rave Against The System » feat. Kiddy Smile ou « Carbonized », Vitalic renoue avec ses premières amours : une techno plus dure, plus pure et plus directe, presque violente par moments (totalement en phase avec la société dans laquelle nous évoluons). L’insouciance de la disco est donc bien loin, ce sont ici les fantômes du courant punk qui promènent leur ombre sur cette dissidence Haute Définition qui n’oublie jamais de faire danser, comme le suggère cet e dans l’a éloquent. Des voix de synthèse, des BPM qui ne demandent qu’à imploser et des morceaux limite ambients rythment ce bouquet dont l’artiste annonce la suite encore plus hardcore. On a hâte !

Actuellement en tournée en Europe, Vitalic reviendra chez nous dès le début de l’année et se produira notamment le 11 février sur la scène de l’Ancienne Belgique à Bruxelles et le 12 mars dans l’enceinte de l’Accor Hotel Arena de Paris.

Author: Luc Dehon