Nour, L’élégance des mots crus

Nour, L’élégance des mots crus

Nour publiera ce vendredi son deuxième album intitulé « L’élégance des mots crus ».

« L’impulsive » et plus récemment « Laisser couler » ont donné le ton. Quatre années « Après l’orage », Nour revient avec un album classieux au propos aiguisé. Un album qui porte haut  « L’élégance des mots crus ».

Après les coups, les pleurs et les chagrins vient le temps de résilience. Cet album, l’artiste l’a écrit comme une catharsis, pour retrouver le chemin de la lumière. N’allez pourtant pas penser que « L’élégance des mots crus » est un album revanchard qui verse dans un manichéisme ordinaire et vil. Oh que non ! Il est à l’opposé de ces sentiments insipides et fades. C’est tout en finesse et délicatesse, et avec grand panache, que Nour règle ses comptes.

Artiste inclassable, Nour évolue dans un univers feutré qui n’appartient finalement qu’à elle. Elle arpente les terrains jazzy, tout en développant un répertoire très estampillée chanson. Son univers est à l’image du visuel de son nouvel album : rouge et noir. Rien de tiède ni de doucereux dans son propos, seulement du panache. Des rêves biberonnés à l’école de la vie et bariolés avec brio. Alors, oui, les mots sont dits, puisque qui ne dit mot consent, mais ils sont dits avec adresse, toute en finesse. Et poésie. On ne peut que penser à ses aînées, Barbara et Gréco.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Avec délicatesse et style. Nour l’a très bien compris et livre un deuxième album assez sombre dans son ensemble mais particulièrement élégant et paradoxalement chatoyant.

Author: Luc Dehon