Gabriel Tur, Ville en feu

Gabriel Tur, Ville en feu

Gabriel Tur s’apprête à publier ce vendredi son deuxième EP intitulé « Ville en feu ».

On a découvert l’univers singulier et décalé de Gabriel Tur avec la publication d’un premier EP aux couleurs pop synthétiques intitulé « Papillon Blanc » et porté par des titres comme « Biscuit », « Trigolove » ou encore « La star ».

L’artiste revient avec un deuxième ce vendredi : « Ville en feu » dont le premier extrait, « Toi », a été dévoilé il y a quelques jours. Ce nouvel EP, l’artiste l’avait dans un premier temps composé et maquetté seul lors d’une résidence au CentquatreParis. Finalement, c’est entouré de plusieurs autres musiciens et artistes qu’il l’enregistrera, afin de lui conférer une dimension plus live. Citons Etienne Jaumet (Zombie Zombie) qui le rejoint sur le titre « Chat Chocolat », Lonny (cordes), Célia Millat (chœurs), Jean Thevenin aka Jaune (de François & The Atlas Mountains), François Delpérié (guitare électrique) et Aurélien Esgonnière du Thibeuf.

Au programme de ce nouvel EP, cinq titres à l’esthétique pop synthétique et surréaliste sur lesquels flotte un air de fausse insouciance. Au-delà de cette indolence toute relative, c’est un chagrin évident et une solitude immense qui ont nourri la création de ces chansons, saupoudrées de réflexions sur la vie et la mort, moins futiles qu’il n’y paraît à la première écoute.

En concert le 12 mai au Hasard Ludique (Paris 18ème), avec Oete en première partie.

Author: Luc Dehon